Le monde des accumulateurs rechargeables

.

Actuellement
4 Visiteurs
en ligne sur le site


Recherche dans ce site exclusivement
5330652
visiteurs depuis 1998
En vente dans la librairie
Couverture Livre initiation aux accus
Troisième édition
décembre 2007
Le livre 10€ - CDROM 6€50.
Pour l
GNU-LINUX
l'informatique libre


Vous avez aimé ce site,
Logo ni-cd.net Placez ce logo
dans vos liens.

Les BIENFAITEURS
du site   *

PILES et BATTERIES du WEB
ANSMANN
UNIROSS
MICROBATT
PILES et PLUS
ALL BATTERIES
RUE DES PILES
SANYO
LACROSSE Technologie
SAFT

  (*) : Ces sociétés soutiennent le site et y contribuent soit par envoi de matériel à tester, soit par soutient technique aux questions que je leur pose. Merci à eux.









La théorie des accus au Nickel
Dans la famille des accumulateurs au Nickel ou retrouve deux types d'accus . Ceux-ci correspondent à deux couples électrolytiques différents :
  • Le Nickel-Cadmium (symbole Ni-Cd)
    Le Ni-Cd est de loin la plus ancienne des deux technos, elle date de 1899 (par Jungner Suède)

  • Nickel-Métal Hydride (symbole Ni-MH)
    Le Ni-MH est une technologie récente, datant seulement de 1990 pour sa première commercialisation
Les accumulateurs au Nickel sont aujourd'hui les plus répandus dans les appareils portatifs allant du GSM à l'APN en passant par la perceuse sans fil et le camescope.

Les Nickel-Cadmium

Ils sont plus particulièrement aujourd'hui réservés aux appareils qui demandent des consommations de courant importantes, les appareils qui ont besoin de couple, ou de fortes accélérations. Ils sont aussi prisés pour leur rusticité qui leur permet de résister à beaucoup de mauvais traitements, ce qui n'est pas le cas des technologies plus récentes. Cette techno a été souvent critiquée pour sa sensibilité au fameux effet mémoire. Mais en fait celui ci n'est du qu'à une mauvaise mise en oeuvre de la par des utilisateurs, voir les explications dans la rubrique "En Pratique".

Malheureusement les jours du Ni-Cd sont comptés....

Depuis 1er juillet 2006 une directive Européenne interdit la commercialisation dans le grand public d'éléments d'accus contenant du Cadmium. Il s'agit de la DIRECTIVE 2002/95/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 27 janvier 2003 relative à la limitation de l'utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques. Vous pouvez la télécharger ici : ftp://ftp2.ni-cd.net/nicd/document/directive_plomb_cadmium.pdf .
C'est la fin d'un règne, celui de la technologie d'accus qui a permis l'éclosion de tous les appareils sans fils et autres portables dans les années 70 - 80. La page se tourne, et les concurrents montent sur les rangs. Qui d'entre le Ni-MH et le Li-po ou le nouveau Li-phosphate remplaceront demain le Ni-Cd ?

Devrais-je changer le nom du site ???? Non je ne crois pas, je le garderai certainement ainsi pour le souvenir de cette techno, grâce à laquelle j'ai fait mes armes dans le monde des énergies portables, et qui a été à la base initiale de ce site.

Je vous propose malgré tout encore dans les pages suivantes de voir les caractéristiques et les particularités de cette technologie, pour apprendre à en tirer le meilleur parti pour la durée ou vous en trouverez encore celle plus longue certainement ou vous en aurez encore dans vos tirroirs et vos appariels. ça a la vie dure le Ni-Cd... :oD

Le Nickel Metal Hydride


Le Ni-MH est aujourd'hui la technologie ayant un rapport qualité prix longévité le meilleur.

Elle commence à remplacer le Ni-Cd dans la majorité de ses applications grâce à une densité d'énergie gravimétrique d'une valeur double. Les seuls défauts majeurs de cette technologie comparé au Ni-Cd sont :
  • Sa résistance interne plus élevée qui oblige à effectuer une phase de rodage des éléments lorsqu'on a besoin de leur faire débiter de forts taux de courant.
  • Sa fragilité, car le Ni-MH ne supporte pas la surcharge, ce qui oblige à utiliser des chargeur automatiques beaucoup plus performants qu'avec le Ni-Cd.

L'utilisation de chargeurs intelligents impose de charger rapidement des accus Ni-MH (Temps de charge entre 1h et 5h) pour que la détection de fin de charge se fasse correctement. Ceci a donné l'habitude aux utilisateurs d'avoir des charges rapides comparées aux 14h habituelles d'usage en Ni-Cd. Mais il ne faut pas oublier que la charge normale est pour cette techno aussi de 14h à C/10. Au delà il y a un vieillissement prématuré des éléments.

Et comme on veut toujours aller de plus en plus vite on voit apparaitre aujourd'hui
des accus Ni-MH rechargeables en 15 minutes !!!!
Oui , oui j'ai bien dit 15 min, plusieurs fabricants font ça.
Mais attention, ces accus sont spéciaux de technologie I-C3 , "In Cell Charge Control" soit littéralement "Contrôle de Charge dans l'élément". Ces accus embarquent l'électronique de régulation de charge directement dans le boîtier de l'élément, ce qui permet de maitriser au plus prêt les courants de charge. Inutile de vous dire qu'ils nécéssitent des chargeurs spéciaux. Je vous donnerai au fur et à mesure des pages les particularités de ces éléments spéciaux. Pour en savoir plus je vous renvoie vers le site de Varta : 15 min IC3 ou de Rayovac : 15 min IC3 .

La version précédente du site présentait ces deux technologies Ni-Cd et Ni-MH séparément. Je les ai regroupées dans cette nouvelle présentation pour en souligner les grandes ressemblances, et aussi les quelques différences.
Je vous propose dans la suite de cette rubrique les caractéristiques et les particularités de mise en oeuvre de ces deux couples électrolytiques.


Voici les différents sujets abordés
  • Chimie : Comment fonctionnent les accus ? Quelles sont les réactions chimiques mises en jeu ?

  • Constitution : Comment sont constitués les accus ? Quelles sont les différences de fabrication ?

  • Charge : Les différentes façons de charger les accus.

  • Décharge : Les limites de la décharge.

  • Conditions d'utilisation : Dans quelles conditions vos accus fonctionnent-ils ? Quelle est l'influence des conditions extérieures sur le fonctionnement des accus ?


L'actualité du monde des accus au Nickel.
Actualité n° 14 à n° 95 sur les 11 actualités enregistrées dans cette rubrique
  • 16/01/08 : Les accus plus "bio" que les piles ?

    Une enquête faite par un cabinet spécialisé sur une demande d'UNIROSS, montre que les accumulateurs sont 30 fois moins polluants que les piles non rechargeables.

    Choisissez votre camp !!!
    L'enquête est téléchargeables ici :
    http://www.rechargeonslaplanete.com/_docs/UNIROSS.pdf


    En savoir plus : Elektor-Hebdo | nº 148 | du 10 janvier 2008

  • 04/01/08 : Résultats Tests nouveaux Accus MICROBATT

    La société Microbatt m'a fait parvenir récemment des échantillons de leurs nouveaux accus 'Force Pro' en AA 2000 et 2700 mAh et en AAA 900.
    Ce sont des accus de bonne qualité d'après mes tests et les comparaisons que je peux faire.
    Les FORCE Pro 560 (2700mAh) font entre 2540 et 2600mAh et ont une résistance interne remarquable de 170 milliOhms.
    Les FORCE Pro 460 (2000mAh) font 2000mAh avec la même résistance interne de 170milliOhms.
    Les FORCE Pro 350 (900mAh) font 900mAh voire plus, mais j'ai noté un manque d'homogénéïté dans les résultats sur 4 éléments tant en capacité qu'en résistance interne (moyenne à 220 mOhms).
    Dans l'ensemble ce sont de bon accus avec mention spéciale pour les MB2000.

    J'ai publié les résultats dans le tableau de Math (lien ci-dessous) en attendant les fiches complètes.
    Attention les valeurs publiées ici sont RELATIVES et totalement liées aux appareils de tests et modes de tests utilisés. (Ne comparez que des mesures comparables).

    En savoir plus : Fichier général de résultats de tests

  • 06/11/07 : L'impact sur l'environnement des accumulateurs d'un ordre de grandeur inférieur à celui des piles

    La société Bio Intelligence Service a effectué une analyse du cycle de vie et de l'impact de deux solutions d'alimentation 1kWh, l'une par piles alcalines et l'autre par accumulateurs NiMH et chargeur, pour le compte du fabricant français Uniross.
    Lire la suite : Erwan Humbert , Electronique International, le 06/11/2007

  • 07/10/07 : Accus TRONIC vendus par LIDL : Attention

    Outre le fait qu'aucun accu TRONIC ne fait la capacité annoncée, les tailles D sont une tromperie manifeste, voire ils sont dangereux
    En savoir plus : Les explications dans le forum du site (à partir du 02/10/07)

  • 12/01/07 : Y'a-t-il une batterie pour sauver l'avion?

    D'après une étude de la Compania Espanola de Sistemas Aeronauticos, ce sont les batteries au cadmium-nickel qui répondent le mieux aux exigences des avions sans pilote. Le coût de fabrication et les contraintes de températures environnementales ont eu raison des autres technos. Le Ni-Cd n'est apparemment pas près d'être supplanté en aéronautique....
    En savoir plus : Newsletter ELEKTOR du 10/01/07

  • 09/01/07 : Uniross rachète Multiplier

    Le fabricant français de chargeurs, fournisseur de batteries rechargeable pour le grand public et OEM, Uniross, vient de racheter le spécialiste américain des batteries rechargeables Multiplier, qui revendique le leadership sur le marché des talkies-walkies professionnels.
    Lire la suite : Erwan Humbert , Electronique International, le 09/01/2007

  • 25/08/06 : Uniross Hybrio : l'accu de la rentrée ?

    Uniross m'a fait parvenir ses nouveaux accus Hybrio réputés sans autodécharge.

    Première constatation la capacité n'est pas indiquée sur les éléments comme les piles qu'ils veulent concurrencer. Ils sont donnés pour 2100mAh. Je vais donc me lancer dans une longue suite de tests pour voir ce que valent ces accus. Les premiers tests donnent une capacité brute de 2100 à 2200 mAh, et de 2200 à 2300 mAh après quelques cycles. Les tests ont été réalisés avec le RS900 à 350mA en décharge.

    Ci-joint la courbe d'autodécharge fournie par Uniross.

    Donc à suivre pour les prochains résultats.

    En savoir plus : Courbe d'autodécharge des Uniross Hybrio

  • 05/07/06 : Des Ni-MH sans autodécharge ???? UNIROSS HYBRIO

    Encore un artiticle sur les nouveaux accus d'UNIROSS qui seraient annoncés "sans" autodécharge (ou très minime).
    Je viens de demander confirmation à UNIROSS,
    à suivre.
    En savoir plus : Uniross Hybrio : pile à l'achat, accu à l'usage ! du 22/06 par Jean Pierre Roche

  • 09/06/06 : Un accumulateur NiMH toujours prêt ?

    Le Français Uniross, spécialiste des accumulateurs pour le grand public et concepteurs de packs pour l'OEM, vient de présenter, sur le salon Batteries, un accumulateur NiMH qui se distingue par sa faible autodécharge.
    Lire la suite : Electronique International, du 08/06/2006, Erwan Humbert

  • 17/03/06 : Un testeur d'accus sur Elektor

    Le magazine Elektor publie, un petit testeur d'accus AA, mais apparemment adaptable aux autres tailles.
    Piloté par PC et alimenté par l'USB.
    Basé sur des composants MAXIM donc échantillons possibles.
    Je vais commander tout ça pour voir ce que ça vaut.
    En savoir plus : Lien vers la page du site Elektor.








[ Page d'accueil ] [ Contact ] [ S'abonner ] [ S'inscrire ][ Vos coordonnées ] [ Mes pages perso ]