Bonjour, Vous
n'êtes pas enregistré.
Actuellement
1 Visiteurs
en ligne sur le site
19/09/2018 Le Plan Accueil | Théorie | La Charge | Techno Ni-MH |

Recherche dans ce site exclusivement
Contre les brevets logiciels soutenez la pétition.


Et pour la lutte contre les velléités des majors du CD et du DVD


Les téléchargements, c'est ici !

Pour naviguer libre GNU

FIREFOX & THUNDERBIRD Les nouveaux logiciels gratuits de Mozilla

Généralités Ni-Cd Ni-MH Plomb Li-ion Autres

LA CHARGE Ni-MH

Un accumulateur Ni-MH se charge à courant constant comme le Ni-Cd. La différence se situe dans les variations de la tension de fin de charge. Celle du Ni-MH a beaucoup moins de variations d'amplitude. A tel point que, à 0,1 In, la détection du -dV/dt est pratiquement impossible. Il faut alors détecter dV2/dt2 (point d'inflexion de la fin de la courbe de charge). Pas question d'utiliser le niveau de tension c'est beaucoup trop imprécis. La charge à 0,1 In est donc difficile à mettre en oeuvre du fait de cette fin de charge sans phénomène remarquable.

Les fabricants d'accus Ni-MH conseil donc une méthode de charge particulière qui se fera en plusieurs étapes. On commence par une charge rapide de 0,5 à 1 In. Avec un tel courant de charge, la courbe présentera au final une légère baisse de tension (plus faible que le Ni-Cd) qui permettra malgré tout une détection du -dV/dt. Lorsque cet instant est détecté, on diminue le courant à 1/30ème de In pour terminer la charge par une charge d'entretien.

ATTENTION les accus Ni-MH supportent très mal la surcharge donc la détection de la fin de charge est très importante. Il est fortement conseillé de lui adjoindre un compteur de temps qui limitera la charge à 90 mn et une surveillance de la température pour éviter tout échauffement. Il faudra pour cela que votre batterie soit équipée d'un capteur de température (CTN ou autre).
Il sera donc très difficile, à l'inverse du Ni-Cd, de réaliser un chargeur avec quelques composants de base. Il vaut mieux utiliser un composant spécialisé qui intégrera tous les paramètres de surveillances nécessaires à un bon déroulement de la charge, ou bien sûr acheter un chargeur spécialisé dans le commerce. Ceci est préférable pour la pérennité de vos éléments.

Voici donc les différentes étapes et paramètres nécessaires à une charge optimale de vos éléments.

 

 (1) Courant de charge rapide. Il doit être compris entre 0,5 et 1 In. Plus de 1 In risque de provoqué surchauffe et dégazage.

(2) Courant (0,2 à 0,3 In) de précharge dans le cas ou la tension de l'accu serait inférieure à 0,8V/él.

(3) Début de la charge rapide à partir d'une tension de 0,8 V/él environ.

(4) Détection de tension maximale à environ 1,8V/él.

(5) Détection du -dV/dt pour le passage en courant de charge permanent : 5 mV < -dV < 10 mV/él

(6) Détection du dT/dt pour le passage en courant de charge permanent : 1 à 2 °C/mn

(7) Détection de la température maximale à 50 à 60 °C suivant les éléments (voir doc fabricant)

(8) Délai de 10 mn pendant lequel la détection du -dV/dt est inibée pour ne pas déclencher en début de charge

(9) Courant de charge permanente 1/30ème à 1/20ème de In.

(10) Limiteur de temps de la précharge : 60 mn

(11) Limiteur de temps de la charge rapide : 90 mn

(12) Limiteur de temps total de charge : 10 à 20 heures.




Vous constatez un oubli ou une erreur : Proposer une info pour compléter ou améliorer ce site.
[ Page d'accueil ] [ Contact ] [ S'abonner ] [ S'inscrire ]
[ Vos coordonnées ] [ Mes pages perso ]
© 1999 2006 Eric Fredon tous droits réservés