Bonjour, Vous
n'êtes pas enregistré.
Actuellement
2 Visiteurs
en ligne sur le site
28/06/2017 Le Plan Accueil | Théorie | Les Autres Technos |

Recherche dans ce site exclusivement
Contre les brevets logiciels soutenez la pétition.


Et pour la lutte contre les velléités des majors du CD et du DVD


Les téléchargements, c'est ici !

Pour naviguer libre GNU

FIREFOX & THUNDERBIRD Les nouveaux logiciels gratuits de Mozilla

Généralités Ni-Cd Ni-MH Plomb Li-ion Autres

Les autres technologies

Attention cette page est une page par défaut similaire à plusieures rubriques 'autres technologies'.
Les Alcalines rechargeables

Document technique Rayovac
Un article complet du fabricant Rayovac sur les piles alcalines rechargeables. Je préfère le terme de régénérables à celui de rechargeables.
Document technique Rayovac 'en anglais'

Wonder
~1985
Caractérist. générales des piles alcalines au manganèse.

En fait, on trouve aujourd'hui des piles Alcalines spécifiques "rechargeables", passe. Ces piles on la fâcheuse réputation de ne pas tenir leurs promesses et de ne se 'recharger' en fait au mieux qu'une dizaine de fois en pratique.
Mais on voit ici et là des systèmes sensés permettre de recharger les piles alcalines classiques. Je vous avoue que personnellement je n'ai jamais cru à ce genre de chargeurs.

Recharger des piles, qui par définition ne sont pas rechargeables ....
Quelle drôle de lubie !!!!

Et oui, sauf que depuis aujourd'hui (21/01/05)
je suis bien obligé de me faire une raison : c'est parfaitement réaliste.

Vous trouverez dans ce document , toutes les explications sur le caractère rechargeable des piles alcalines... En fait il parle bien de "Reversibilité partielle" et non de recharge.
Ce document vient de m'être envoyé par B. de Batz, que je ne remercierais jamais assez de ce don... Non non je n'exagère pas, pour mon site, ce document est une nouvelle pierre angulaire de taille. Il provient de la société Wonder et date d'environ 20 ans.
Il explique les conditions qui permettent de "recharger" une pile alcaline classique (au Bioxyde de Manganèse).
  • Tension de charge limitée à 1,7 Volts,
  • courant de charge limité à C/15
  • Temps de charge d'environ 10 heures
  • Tension minimum de décharge à 1,25V ( Si on passe en dessous on ne peut plus recharger à fond).
Voila, il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis, mais là je suis sur le c.. . Ce que je ne comprends pas c'est que cette info n'ai jamais été diffusée à beaucoup plus grande échelle. Enfin, je vous laisse découvrir ce document qui date un peu, vous pourrez le constater, mais qui explique beaucoup de choses.
ON NOUS AURAIT MENTIT ?????
Je vais sous peu tenter la mise au point d'un petit chargeur, avec un ou deux LM317 ou quelques transistors ça doit le faire parfaitement.

Il y a un chargeur pour piles en vente chez Selectronic , modèle K200 réf 50.2010
Téléchargez la doc de ce chargeur (270Ko).

Le magazine Elektor dans son numéro de décembre 1996 a éditer un article qui décrit la réalisation d'un "Régénérateur pour piles alcalines". Malheureusement ils ne m'ont donné l'autorisation à publier cet article, et il n'est pas disponible sur leur site. Vous pouvez toujours le leur demander.



Les Piles à Combustible


Toshiba a annoncé avoir mis au point un prototype de pile au méthanol qui pourrais sonner le glas des batteries rechargeables sur les ordinateurs portables.
Ce nouveau type de batteries delivre de 12 à 20 watts environ, et pourrait fournir jusqu'à 5 heures d'autonomie grace à ses cartouches de methanol interchangeables, délivrant celui-ci dilué dans de l'eau afin de produire la réaction chimique attendue, l'ordinateur et la batterie communiquant par ailleurs en permanence sur l'état de leurs besoins respectifs. Le système pourrait être commercialisé d'ici 2004.
Rappellons que le méthanol est un alcool dérivé du méthane, lui même produit par la décomposition anaérobie de matières végétales par des bactéries, notamment dans le tube digestif des herbivores, et désigné comme l'un des principaux gaz à effet de serre.
Pages techniques Toshiba 'en anglais'



Une nouvelle source d'énergie !!!!


Étude canado-américaine
La découverte d'une nouvelle source d'énergie électrise le monde


La publication des travaux de deux chercheurs, dont un Canadien, sur une nouvelle façon de produire de l'énergie électrique avec de l'eau a eu un effet pour le moins électrisant et ce, à travers le monde entier.
Daniel Kwok, un professeur en ingénierie de l'Université de l'Alberta, n'en revenait pas lundi de tous les courriels et appels téléphoniques de médias qu'il recevait de partout dans le monde.
«Ç'a m'a étonné, je ne m'y attendais vraiment pas», a-t-il dit. Pendant ce temps, son collègue inventeur Larry Kostiuk, président de la faculté d'ingénierie à l'Université de Los Angeles, multipliait les interviews sur les réseaux de télévision américains.
Leur découverte a été publiée lundi dans la revue scientifique Journal of Micromechanics and Microengineering, publié par l'Institut de physique de Londres. Aidés par deux étudiants stagiaires, les deux chercheurs ont découvert qu'il était possible de produire de l'énergie en faisant passer de l'eau ordinaire à travers un filtre de verre comportant une multitude de trous microscopiques appelés «microcanaux».
L'énergie est produite en très petite quantité lorsque des ions ou particules négatives et positives se séparent à chaque extrémité des canaux. Selon les deux chercheurs, la production d'électricité, qu'ils appellent électrocinétique, pourra être accrue en augmentant la grosseur de l'appareillage. Évidemment, les volumes d'eau requis devront augmenter d'autant.
La découverte pourrait également permettre de mettre au point des piles fonctionnant en quelque sorte à l'eau pressurisée.

«Les gens ont vraiment porté attention parce que c'est la première nouvelle méthode de produire de l'électricité avec de l'eau en 160 ans», a déclaré M. Kwok.

Les deux autres méthodes sont évidemment l'hydroélectricité, qui utilise le potentiel d'une colonne d'eau pour faire tourner des turbines et produire de l'électricité, et l'électromagnétisme, qui transforme l'énergie mécanique en énergie électrique, phénomène d'induction découvert par Michael Faraday en 1831.

Source LCN : http://www.canoe.qc.ca/





Vous constatez un oubli ou une erreur : Proposer une info pour compléter ou améliorer ce site.
[ Page d'accueil ] [ Contact ] [ S'abonner ] [ S'inscrire ]
[ Vos coordonnées ] [ Mes pages perso ]
© 1999 2006 Eric Fredon tous droits réservés