Le monde des accumulateurs rechargeables

.

Actuellement
3 Visiteurs
en ligne sur le site


Recherche dans ce site exclusivement
5053751
visiteurs depuis 1998
En vente dans la librairie
Couverture Livre initiation aux accus
Troisième édition
décembre 2007
Le livre 10€ - CDROM 6€50.
Pour l
GNU-LINUX
l'informatique libre


Vous avez aimé ce site,
Logo ni-cd.net Placez ce logo
dans vos liens.

Les BIENFAITEURS
du site   *

PILES et BATTERIES du WEB
ANSMANN
UNIROSS
MICROBATT
PILES et PLUS
ALL BATTERIES
RUE DES PILES
SANYO
LACROSSE Technologie
SAFT

  (*) : Ces sociétés soutiennent le site et y contribuent soit par envoi de matériel à tester, soit par soutient technique aux questions que je leur pose. Merci à eux.









L´effet mémoire des accus au Nickel
C'est quoi l'effet mémoire ?
Nous y voilà....
Pour ceux qui n'en n'ont jamais entendu parlé,
je vais d'abord vous conter la légende de l' "effet mémoire".
Ensuite je vous en donnerai l'explication scientifique.

La légende :

Quand une batterie d'accu perd partiellement sa capacité on met en cause "l'effet mémoire".
"On dit" que si on recharge régulièrement une batterie sans la décharger complètement, au bout d'un certain temps elle perd de sa capacité (ou son autonomie). Il faudrait alors la décharger à fond puis la recharger pour qu'elle retrouve cette capacité.

L'explication :

Ou plutôt les explications. Tout vient de la confusion entre deux phénomènes différents.

Déjà, l'effet mémoire ne concerne UNIQUEMENT que les technologies Ni-Cd ou Ni-MH.

En fait le vrai effet mémoire existe bien, mais vous ne le rencontrerez jamais avec vos accus. Il est lié à des décharges périodiques parfaitement identiques. La batterie se décharge toujours à la même valeur, et au bout d'un certain temps il devient impossible de la décharger en dessous de cette valeur, même si il lui reste de l'énergie emmagasinée. C'est comme si elle se souvenait du seuil de décharge habituel et comme si elle considérait que ce seuil est devenu son minimum. D'où le terme d'effet mémoire.
Mais ce phénomène ne s'est produit à ma connaissance que sur les satellites artificiels tournant au dessus de nos têtes. Les séquences jour nuit y sont exactement reproductibles et les décharges parfaitement identiques. Le vrai effet mémoire n'a "jamais" été constaté ailleurs en utilisation courante.

Alors d'où provient "l'effet mémoire" que nous constatons ici bas ?
Cet effet a été principalement constaté sur les appareils portatifs comme les camescopes qui se coupent dès que le seuil de tension de la batterie devient trop faible. Ceci a certainement été mis en place pour protéger les accus de trop grosses décharges. Donc quand votre appareil se coupe, vous considérez que la batterie est vide. Normal.
Sauf que ..... "l'effet mémoire" est parfois passé par là et votre batterie se coupe bien avant la fin de son autonomie normale.

Ceci provient d'une modification d'une partie de la structure de l'électrolyte qui entraîne un palier de tension à la décharge. Au début de la décharge tout se passe bien puis au bout d'un moment il y a une légère chute de la tension de quelques millivolts. La décharge se poursuit malgré tout jusqu'à ce que l'accu soit vide avec une tension très légèrement inférieure à ce qu'elle devrait être. Mais cette chute de tension notre camescope lui, il la voit, et à un certain niveau il la considère comme si c'était le reflet de la chute de tension de la fin de décharge normale de la batterie. Et donc il s'arrête avant que la batterie soit complètement déchargée.
Courbe de l effet mémoire

Cette modification de la structure de l'électrolyte se produit quand les batteries subissent des surcharges.
Or quand on constate une baisse de capacité de ses accus on a tendance à les recharger et à les laisser un peu plus sur le chargeur. Erreur c'est là qu'on aggrave le problème. Heureusement ce phénomène est réversible, car il suffit de vider complétement l'accu (rappel : mini 1V/élément) puis de le recharger pour que l'électrolyte retrouve sa structure normale et la batterie toute sa capacité.
Donc la meilleure façon d'éviter l'effet mémoire c'est d'utiliser un chargeur avec détection automatique de la fin de charge. A partir de là , plus de surcharge donc plus de problème d'effet mémoire.

Voilà j'ai essayé de rester simple pour expliquer un phénomène malgré tout relativement technique, pour plus de détails voir la page consacrée en détail à l'effet mémoire : "En pratique / effet mémoire" .
[ Page d'accueil ] [ Contact ] [ S'abonner ] [ S'inscrire ][ Vos coordonnées ] [ Mes pages perso ]